Comment prendre du temps pour soi quand on est débordée

« Ah, si les journées pouvaient faire plus de 24 heures ! »

Vous aussi vous jonglez avec le temps ? Entre activité professionnelle, vie familiale, loisirs, vie personnelle… votre planning est réglé à la minute près. Vous avez tellement la tête dans le guidon que les journées passent à une vitesse folle, sans avoir pris ne serait-ce qu’un instant pour vous détendre. Le problème, c’est qu’occupée à courir dans toutes les directions, vous finissez malheureusement par en oublier une personne cruciale : vous.

À cause d’un emploi du temps surchargé ou d’une charge mentale trop lourde, prendre du temps pour soi peut devenir un vrai chemin de croix. « Pas de bain aux huiles relaxantes maintenant. Je finis un dossier urgent », « Une pause yoga ? Je suis en plein rush pour les enfants ! ». Cela vous parle ? Alors, il est temps d’appuyer sur « stop » et de vous isoler dans une bulle de sérénité. Mais comment faire pour prendre du temps pour soi quand on est débordée ? Voici nos conseils.

Pourquoi est-il important de prendre du temps pour soi ?

9 Français sur 10 se disent acculés par le stress. Vous aussi ? Rien que pour cette raison, il est crucial que vous preniez du temps pour vous.

En effet, même si elle ne dure que 15 minutes, une pause bien-être vous permettra de décompresser, de vous libérer du poids du stress et de la charge mentale. De recharger vos batteries tout simplement.

Cesser d’être dans l’action et l’urgence ce serait-ce que quelques minutes par jour contribue également à votre équilibre intérieur, à votre sérénité et à votre santé mentale.

Imaginez un instant… Libérée des entraves de cette pression psychologique, vous ne cesserez d’être l’esclave de vos obligations et reprendrez (enfin) le contrôle de votre existence. Tentant, n’est-ce pas ?

5 conseils pour prendre du temps pour soi quand on est débordée

Prendre du temps pour soi, d’accord. Mais comment faire entrer des moments de détente dans un agenda déjà plein à craquer ? Comment réussir à lâcher prise alors que votre instinct de perfectionnisme vous pousse à en faire toujours plus ? Comment vous prioriser sans culpabiliser ou passer pour égoïste ? Suivez nos conseils.

1. Prévoir des moments de détente dans votre agenda

Pourquoi planifiez-vous vos sessions de labeur mais pas celles de repos ? Puisque votre agenda rythme votre journée, faites-en votre allié ! Dès aujourd’hui, commencez à octroyer des plages horaires à votre bien-être.

Yoga tous les jeudis soir pour évacuer le stress. Bain relaxant pour entamer le samedi du bon pied. Étirements, lecture, balade aux aurores… Faites-vous du bien avec l’un de ces rituels relaxants, vous le valez bien.

2.  Profiter des moments creux pour être présente

Faire un trajet en train, rester dans une file d’attente, attendre entre deux rendez-vous… Chaque journée est constituée de petits « temps morts », des moments creux de quelques minutes durant lesquelles vous n’avez rien à faire, vous n’êtes pas dans l’action. En général, ces moments sont inconfortables, car ils ne sont pas « productifs ».

Plutôt que de sortir votre téléphone pour tuer le temps en relisant vos emails ou en jouant à Candy Crush, pourquoi ne pas profiter de ces moments non productifs pour ne rien faire, justement ? Regarder le paysage défiler par la fenêtre du train, rêvasser, méditer… Prenez ces quelques minutes pour simplement être là, avec vous-même, et vous offrir une pause contemplative, sans le moindre objectif à atteindre.

trouver-du-temps-pour-soi-quand-on-est-debordee-1

3. Accepter de ne pas remplir ses objectifs

Vous n’avez pas eu le temps d’aller au bout de votre to-do list ? Un imprévu a bousculé le planning de votre journée ? Ce n’est pas grave ! Perfectionnistes dans l’âme, les femmes ont tendance à se fixer des objectifs si ambitions qu’elles ne peuvent pas les atteindre. Et ensuite, elles s’auto-flagellent, culpabilisent et se dévalorisent…

Au lieu de vous imposer une to-do list à rallonge, priorisez vos tâches en vous appuyant sur la matrice d’Eisenhower. Divisez toutes vos tâches de la journée en quatre catégories :

  • Ce qui est urgent et important : faites-le aujourd’hui
  • Ce qui est urgent mais non-important : déléguez-le
  • Ce qui est important mais non-urgent : planifiez-le à plus tard
  • Ce qui est non-urgent et non-important : supprimez-le

En adoptant cette organisation, vous vous sentirez beaucoup moins stressée par votre to-do list et vous aurez moins tendance à culpabiliser si vos objectifs de la journée ne sont pas atteints.

matrice-eisenhower-organisation

4. Demander de l’aide

Vous n’êtes pas obligée d’être au four et au moulin. Vous n’êtes pas tenue d’exceller dans tous les domaines. Retenez-le une fois pour toutes : vous n’êtes pas Wonder Woman et c’est tant mieux !

Apprenez à déléguer certaines de vos tâches. Si vous êtes débordée au bureau, demandez de l’aide à vos collègues au lieu de vous noyer sous les dossiers. A la maison, votre conjoint est capable d’étendre le linge et vos enfants peuvent parfaitement vider le lave-vaisselle. Laissez-les faire et faites leur confiance pour vous aider.

5. Accepter de ne rien faire

Par moments, il est bon de ne rien faire. C’est même vital pour votre équilibre intérieur. Souvenez-vous que vous êtes un ÊTRE humain, et non un FAIRE humain : votre valeur ne réside pas uniquement dans l’action.

Alors mettez la culpabilité de ne rien faire au placard ! Couchez-vous sur votre lit, fermez les yeux et laissez-vous bercer par vos songes. Oui, vous faites du farniente, et alors ? C’est aussi grâce à ces instants de paresse que vos batteries se rechargent. Alors profitez !

trouver-du-temps-pour-soi-quand-on-est-debordee-pinterest
trouver-du-temps-pour-soi-quand-on-est-debordee-pinterest-1
trouver-du-temps-pour-soi-quand-on-est-debordee-pinterest-2

Suivez-nous sur Pinterest

  • Affirmation positive sur la sagesse intérieure :
  • Affirmation positive sur la confiance en soi, pour arrêter de se comparer aux autres :
  • Affirmation positive sur la sagesse intérieure :
  • Bien communiquer en couple : 3 attitudes à adopter
  • Bien communiquer en couple : 3 attitudes à adopter
  • Bien communiquer en couple : 3 attitudes à adopter